Archives par mois :

février 2014

En Europe, les ratios dette/PIB sont pires aujourd’hui que durant la crise de l’euro. Dès lors, il convient de s’interroger sur les raisons de la baisse des rendements obligataires.

Il y a deux ans et demi, la survie de l’euro suscitait de réelles inquiétudes chez les investisseurs. Il semblait improbable que la Grèce puisse se maintenir dans la zone euro et certaines des grandes économies en difficulté comme l’Italie et l’Espagne semblaient prendre le même chemin. Niveaux élevés de dette publique, chômage et système bancaire craquant sous toute cette pression : rien ne la…

Lire l'article

Mettre à bas le mythe déflationniste

Des craintes déflationnistes sont récemment apparues, reposant principalement sur les trois piliers évoqués ci-après.

Premièrement, d’aucuns pensent que la déflation inciterait les consommateurs à différer leurs achats de biens et services dans l’espoir de les acheter à moindre coût dans un futur proche. Deuxièmement, il est dit que la dette deviendra insupportable pour les émetteurs, dans la m…

Lire l'article