M&G Panoramic Outlook : perspectives du second semestre 2015 de Jim Leaviss

Si vous êtes un investisseur obligataire, les termes « déflation », « liquidité » et « Grèce » sont les maîtres mots de 2015. L’année a débuté sur les chapeaux de roues, ou plutôt par une rupture lorsque la Banque nationale suisse (BNS) a surpris en annonçant l’abandon de l’ancrage du franc suisse à l’euro. Cette annonce a précédé d’une semaine seulement la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de donner le coup d’envoi d’un programme d’assouplissement quantitatif qui fera date dans l’histoire. La déflation s’est installée en Europe, les rendements des emprunts d’État sont tombés à leurs plus bas niveaux historiques et la Réserve fédérale américaine n’a pas réagi.

Mais pour en revenir à aujourd’hui, c’est comme si nous avions vécu un cycle de marché complet en l’espace de seulement six mois. Les rendements des emprunts d’État sont repartis à la hausse lorsque l’économie européenne a commencé à se redresser, et la situation politique grecque a également fragilisé la confiance des investisseurs. Au Royaume-Uni, le résultat des élections générales a pris tout le monde à contre-pied, les investisseurs ayant accordé aux Conservateurs une majorité au parlement. Aux États-Unis enfin, la vigueur indéniable du marché américain du travail pourrait finir par entraîner des hausses de salaires, ce qui incite bon nombre d’observateurs à prévoir le premier relèvement des taux du Comité fédéral de l’open market (FOMC) depuis 2006.

Dans la présente édition du M&G Panoramic Outlook, Jim Leaviss – Head of Retail Fixed Income, expose sa vision des marchés obligataires et de l’économie mondiale pour le second semestre 2015. Les thèmes abordés couvrent notamment la valorisation des instruments de crédit, la liquidité du marché obligataire et les marchés des changes mondiaux.

Cliquer ici pour accéder à la page Internet M&G Panoramic Outlook et ici pour consulter le document au format pdf.

 

La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine.

Classée dans la catégorie : Pays

Discuter d'un article

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *