Taux fixe contre taux variable chez les obligations à haut rendement : quatre raisons de préférer les titres à taux variable en ce moment

Le marché intègre actuellement une probabilité de 84 % d’un relèvement des taux directeurs aux Etats-Unis en décembre. Cela induit une certaine pression à la hausse sur les rendements obligataires à moyen terme. Cette pression vient se rajouter à la correction à laquelle nous avons déjà assisté au cours des quatre derniers mois sur les actifs « sans risque » tels que les emprunts d’Etat américains. Les titres à haut rendement n’échappent pas aux lois mathématiques applicables aux obligations. Ainsi, les titres les plus longs souffrent dans l’environnement actuel de hausse des taux. Selon moi, à ce stade du cycle, il existe quatre raisons pour lesquelles les investisseurs en obligations à haut rendement devraient se tourner vers le segment des titres à taux variable pour piloter leur exposition au risque de taux d’intérêt.

  1. De nouvelles émissions contribuent à diversifier et à développer ce segment

Le segment des titres à taux variable au sein des obligations à haut rendement bénéficie à l’heure actuelle d’un regain de nouvelles émissions, et donc d’offres. Cette évolution est importante car il s’agit d’un segment relativement petit du marché obligataire. Son développement permet aux investisseurs de disposer d’un plus grand choix et d’une meilleure diversification. Le graphique ci-dessous présente une sélection de nouvelles émissions que nous avons identifiées au cours des dernières semaines.

floaters-fr
  1. Les investisseurs en obligations à taux variables libellées en dollar profitent de la hausse du taux Libor

Pour les investisseurs en dollars, les titres à taux variable ont très bien tiré parti de la réévaluation des risques au sein des marchés monétaires. Comme le taux Libor a augmenté au cours de l’année d’environ 0,90 %, cette hausse s’est répercutée sur les coupons de tous les portefeuilles à taux variable en dollars, sans dégrader leur valeur en capital. De nouvelles hausses de taux par la Fed au cours des prochains mois pourraient entrainer de futures remontées du taux Libor.

floaters-fr2
  1. Au sein du marché à haut rendement, le profil rendement/risque des titres à taux variables soutient leurs valorisations par rapport aux obligations à taux fixe

S’agissant du marché à haut rendement, les titres à taux variable offrent aujourd’hui des rendements similaires à leurs homologues à taux fixe américain ou européen (comme l’indique le tableau ci-dessous).

Mais ces rendements s’accompagnent de beaucoup moins de risque de taux (c’est-à-dire un risque quasi nul), et d’une moindre volatilité durant les périodes d’aversion au risque. Sur une base ajustée du risque, cette caractéristique rend selon nous ce segment du marché plus attractif pour les investisseurs à la recherche d’une moindre exposition à la volatilité des spreads de crédit à haut rendement.

floaters-fr3
  1. Préservation du capital en cas de poursuite de la correction des emprunts d’État

Si les marchés d’emprunts d’État continuent d’être fragilisés, les cours des obligations à taux variable résisteront mieux que ceux des titres à taux fixe. Cela a été le cas au cours des 3 derniers mois, y compris pour les obligations à haut rendement. Le graphique ci-dessous montre comment, dans la pratique, les obligations à taux variable ont résisté au cours des derniers mois, voire même légèrement progressé en valeur. A l’opposé, les obligations à haut rendement à taux fixe de maturités longues, comme celles émises par Telecom Italia (TITIM) ou Unity Media (UNITY), ont vu leurs cours reculer de plusieurs points de pourcentage, principalement en raison de leur très forte exposition à la volatilité des emprunts d’Etat.

floaters-fr4

La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine.

Classée dans la catégorie : catégories obligataires

Discuter d'un article

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *