Est-ce un tournant pour les obligations?

Selon moi, l’économie américaine est plus proche de la surchauffe que de la récession. La vigueur de l’économie américaine est illustrée de plusieurs façons par le marché du travail. Afin de replacer quelque peu cette vigueur dans son contexte, examinons le rapport sur les suppressions d’emplois de Challenger, Gray & Christmas. L’année dernière (2017) a été témoin d’un nombre exceptionnellement faible de licenciements en valeur nominale. En outre, en valeur réelle, à savoir une fois le nombre ajusté pour tenir compte de la taille du marché du travail, les employeurs américains ont licencié le moins de salariés sur les 25 années d’existence de l’enquête. Compte tenu de la vigueur de l’économie américaine, le travail est un bien recherché et les entreprises conservent leur main-d’œuvre existante.

Les données sur le marché du travail étant un indicateur retardé, il est donc important de déterminer quelles sont les perspectives pour les salariés américains en 2018. Pour ce faire, une des façons de procéder consiste à examiner des indicateurs avancés de probables embauches. Un graphique que j’utilise régulièrement est présenté ci-dessous. Il illustre l’étroite corrélation entre la confiance des entreprises et la croissance future des bénéfices. L’année s’annonce bonne semble-t-il pour la croissance des salaires.

Les taux d’intérêt américains se normalisent depuis un certain temps et l’aplatissement de la courbe des taux donne à penser que les marchés estiment que les taux vont prochainement culminer. D’un point de vue technique, et comme l’ont fait observer Gross et Gundlach, nous nous trouvons à un point d’inflexion crucial. Le marché haussier structurel, tel qu’illustré sur le graphique du rendement à 10 ans ci-dessous, est-il sur le point de reprendre ou est-il terminé ?

En raison des indicateurs avancés américains, du coup de pouce supplémentaire offert par les réductions d’impôt, de la vigueur de la croissance mondiale synchronisée et du retour du chaînon manquant de la confiance aux États-Unis comme je le l’avais souligné l’an dernier, je pense que la probabilité que la récente baisse des marchés obligataires prenne fin à ce stade est limitée et c’est pourquoi je continue d’adopter une duration courte au sein de mes portefeuilles.

La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine.

Classée dans la catégorie : emploi Etats-Unis

Discuter d'un article

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *