Archives pour la catégorie :

Crédit

Le géant General Electric peut-il aider à apaiser les craintes à l’égard des émetteurs BBB ?

Les effets positifs et négatifs de l’intervention des banques centrales au lendemain de la crise financière de 2007-2008 ont été largement discutés et, dix ans plus tard, ne sont toujours pas entièrement compris. Par exemple, maintenir artificiellement les coûts d’emprunt au plus bas pendant des années a certes contribué à stimuler la croissance économique (formidable), mais en incitant les ent…

Lire l'article

Panorama hebdomadaire : Avec le « Black Friday » même les crédits sont en solde

Le mois de novembre s’annonce encore pire qu’octobre, en particulier sur les marchés du crédit, sur fond de cours du pétrole en chute libre, de déboires pour les entreprises, de scandales dans les directions et d’indicateurs économiques peu convaincants depuis un moment, le tout alors que le cycle mondial des taux d’intérêt est en hausse. Les obligations d’entreprises, qui bénéficiaient du sout…

Lire l'article

La fin du programme « Term Funding Scheme » (« TFS ») de la Banque d’Angleterre

Le programme de financement à long terme (« Term Funding Scheme » ou « TFS ») de la Banque d’Angleterre (BoE) a pris fin en début d’année. Rappelons brièvement que ce programme permettait aux banques de se financer sur 4 ans au taux de base de la BoE majoré d’une commission. Les banques étaient ensuite tenues de prêter à l’économie réelle (le niveau de la commission dépendant du volume de prêts…

Lire l'article

Étude de cas – Carillion : Les apparences étaient trompeuses

Dans son Rapport annuel 2016 intitulé « Making tomorrow a better place  », Carillion prétendait avoir « une bonne plate-forme sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour développer notre activité en 2017 ». Moins de dix moins après la publication de ce rapport, le géant du BTP britannique Carillion a été mis en liquidation, sans même passer par la case redressement judiciaire qui lui aurait lai…

Lire l'article

Deux obligations, deux trajectoires : les fortunes diverses des obligations GKNLN 22 et 32

« C’est le meilleur et le pire de tous les temps », pour paraphraser Dickens, pour les obligations émises par le groupe GKN du secteur de l’automobile et de l’aéronautique. Après l’offre de rachat inamicale de GKN par Melrose Industries, une société d’investissement spécialisée dans l’achat d’entreprises manufacturières, le 8 janvier dernier, l’obligation GKNLN 3,375 % à échéance 05/12/32 a vu …

Lire l'article

Les obligations « investment grade » en 2017– une année qui a profité à toutes

Soyons honnêtes, 2017 ne restera pas dans les annales comme l’année la plus enthousiasmante pour les marchés des obligations d’entreprises « investment grade » (IG). Les spreads de crédit des obligations IG n’ont plus ou moins évolué que dans un seul et unique sens : vers le bas. Pour autant, il existe quelques précieuses leçons à tirer. Voici les principales à retenir.

L’amélioration du sentim…

Lire l'article

Les marchés obligataires et les agences de notation accordent-ils trop de crédit aux opérations de fusions – acquisitions (F&A) ?

Contributeur invité à ce blog – Simon Duff (analyste crédit chez M&G)

La semaine dernière, l’opérateur international de télévision Discovery Communications a annoncé l’acquisition de Scripps Networks pour un montant de 15 milliards de dollars. Scripps possède des chaînes de télévision spécialisées dans l’alimentation, les conseils pour la maison, et les voyages. Ces émissions complètent bien le…

Lire l'article

Huit réflexions rapides à propos du plan de résolution de Banco Popular

1. La BCE est capable d’intervenir rapidement pour déterminer si une banque a atteint le point de non-viabilité (« PONV »), et pour ensuite adopter un plan de résolution. La rapidité avec laquelle le régulateur est passé à l’acte a clairement pris le marché par surprise. Dans le même temps, la façon dont le régulateur détermine qu’une banque n’est plus viable reste floue (si l’on tient co…

Lire l'article

Les États-Unis n’ont pas encore qualifié la Suisse de manipulateur de devise

La Suisse a récemment fait les gros titres après avoir été identifiée par le Trésor américain comme l’un des potentiels manipulateurs de devise. S’agissant des pays à risque, un rapport publié récemment par le Trésor américain établit trois critères principaux qui lui permettent d’évaluer si un pays « adopte des pratiques déloyales ». Premièrement, le pays possède un bilan commercial bilatéral …

Lire l'article