Archives pour la balise :

Obligations d’État

Panorama hebdomadaire : 2019 : attachez vos ceintures ?

La nouvelle année a débuté par un rappel brutal de tout ce que les investisseurs voulaient probablement oublier pendant la période des Fêtes : les statistiques économiques se détériorent tandis que le prix du pétrole continue de baisser, entraînant dans leur sillage les actions et les classes d’actifs obligataires dont les caractéristiques sont les plus proches de celles des actions. Les valeur…

Lire l'article

Est-ce le moment de vendre les bunds?

La valeur des emprunts d’État allemands n’a cessé de progresser ces derniers temps. Tout comme la Mannschaft en Coupe du Monde (en tant qu’allemand, je l’espère en tout cas) ! Mais cette récente envolée de obligations allemandes est-elle durable ? Je pense que non.

Commençons par l’hypothèse d’une hausse continue des valorisations. Dans un récent article du blog, j’avais décrit la façon dont le…

Lire l'article

On ne s’ennuie jamais sur les marchés – essayer de donner un sens à la semaine dernière

Crises politiques en Italie et en Espagne, intensification des tensions commerciales et, pour faire bonne mesure, vigueur inattendue des chiffres de l’emploi aux États-Unis… c’est peu dire que les marchés ont traversé quelques jours de turbulences. Avec le recul, voici trois leçons que j’ai retirées de la semaine dernière.

(1) Les changements de sentiment des investisseurs peuvent être brutaux

Lire l'article

Les titres adossés à des obligations souveraines vont-ils contribuer à la stabilité financière de la zone euro?

En créant un actif sûr à l’échelle de la zone euro et en diversifiant le risque souverain au sein de l’union monétaire – sans devoir assurer une mutualisation des dettes souveraines -, les autorités européennes auraient-elles trouvé une solution miracle? Selon le Conseil européen du risque systémique (CERS), les titres adossés à des obligations souveraines (SBBS) pourraient jouer un rôle majeur…

Lire l'article

Les obligations à haut rendement à taux variable et à taux fixe. Quels sont les scénarios de seuil de rentabilité pour les 12 prochains mois ?

Les taux d’intérêt à court terme en dollar poursuivent leur tendance haussière. Le LIBOR USD à 3 mois a récemment atteint 1,61 % sous l’effet du relèvement de 25 points de base de la Fed le 13 décembre. Il n’avait jamais atteint un tel niveau depuis la fin 2008. Avec d’autres hausses des taux à l’horizon aux États-Unis et une Banque centrale européenne potentiellement plus offensive, l’an…

Lire l'article

Un indicateur plutôt bon de l’évolution du taux de change USD/EUR

Après quatre années civiles d’appréciation, le dollar américain semble appelé à clôturer l’année 2017 en territoire nettement négatif. Face à l’euro, le billet vert a reculé de près de 12 % cette année et d’environ 8 % sur une base pondérée par les échanges. Fait plus surprenant, la forte dépréciation du dollar face à l’euro est intervenue durant une période de divergence des politiques monétai…

Lire l'article

République tchèque : réflexions sur la suppression du plafond sur la devise

La Banque nationale tchèque (BNT) a supprimé son plafond par rapport à l’euro, dont j’avais parlé sur ce blog en début d’année. Bien que certains signes indiquaient qu’une suppression prochaine était possible (l’inflation globale est restée dans sa fourchette cible depuis octobre l’an dernier et la BNT avait durci son discours), cette décision intervenue lors de la réunion extraordinaire de la …

Lire l'article

Rétrospective 2016 des performances des obligations et des devises

Au cours des premières semaines de 2016, les marchés actions ont été sévèrement touchés par les inquiétudes liées à un ralentissement en Chine et au début de la normalisation des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine. Une fois à la Saint-Valentin, les rendements obligataires étaient ainsi tombés à ce qui était alors leurs plus bas niveaux historiques.  Mais, nous n’avions pas encore…

Lire l'article

Les obligations à la baisse

Les rendements des obligations d’État sont extrêmement faibles à travers le monde. Le phénomène très inhabituel des rendements obligataires négatifs, même pour la dette des pays encore confrontés à une crise d’endettement, est désormais monnaie courante. En outre, les investisseurs cherchent à se protéger de la débandade des marchés obligataires au cours des dernières semaines (par exemple, l’o…

Lire l'article