Rebond des actifs risqués malgré les guerres commerciales

Les actifs obligataires risqués traditionnels, tels que les marchés émergents et le haut rendement, ont rebondi au cours des cinq dernières séances, restant ainsi indifférents à l’intensification des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. La première puissance économique mondiale a annoncé son intention d’imposer des tarifs douaniers supplémentaires sur 200 milliards de dollars…

Lire l'article

Une nouvelle obligation indexée sur le taux SONIA. Est-ce le début de la fin du LIBOR sur les marchés cotés de la dette?

La semaine dernière, la Banque européenne d’investissement (BEI) a émis la première obligation basée sur le taux monétaire SONIA réformé, marquant ainsi une nouvelle étape dans le processus de réforme de l’indice de référence au Royaume-Uni. D’une durée de 5 ans et d’une valeur de 1 milliard de livres sterling, l’émission était valorisée avec un coupon de 35 points de base au-dessus du taux SON…

Lire l'article

Est-ce le moment de vendre les bunds?

La valeur des emprunts d’État allemands n’a cessé de progresser ces derniers temps. Tout comme la Mannschaft en Coupe du Monde (en tant qu’allemand, je l’espère en tout cas) ! Mais cette récente envolée de obligations allemandes est-elle durable ? Je pense que non.

Commençons par l’hypothèse d’une hausse continue des valorisations. Dans un récent article du blog, j’avais décrit la façon dont le…

Lire l'article

Bahreïn: éviter le premier défaut sur un sukuk souverain?

Les spreads de Bahreïn se sont élargis ces derniers mois, en dépit de la hausse du prix du pétrole. Le marché est focalisé sur les 750 millions de dollars de sukuks de Bahreïn arrivant à échéance le 22 novembre 2018. Dans la mesure où les réserves de change du pays sont estimées à environ 2,1 milliards de dollars, le pays aura besoin de fonds supplémentaires pour les rembourser.  Dans sa grande…

Lire l'article

Japon: un essoufflement de la croissance et de l’inflation, et un gouvernement impopulaire

Je me suis rendu à Tokyo la semaine dernière, afin de rencontrer des économistes, des experts en JGB et des clients.  J’ai aussi livré une prestation remarquable au karaoké, déguisé en astronaute.

À l’issue de mon dernier déplacement au Japon, il y a plus d’un an, je m’étais dit qu’il était probable que la Banque du Japon (BoJ) renonce à sa politique de taux zéro, dans la mesure où celle-ci pes…

Regardez la vidéo