Archive

Vision 2020

Permettez-moi de commencer par deux prédictions. Tout d’abord que le titre « Vision 2020 » va être irrésistible pour toutes les perspectives de l’année à venir, quelle que soit la publication ou l’industrie dans laquelle vous travaillez. C’est pourquoi je l’ai déposé il y a plusieurs mois et prévois maintenant de prendre ma retraite grâce aux recettes tirées de toutes les violations du droit d’…

Lire Perspectives Panoramiques

Vision 2020

Permettez-moi de commencer par deux prédictions. Tout d’abord que le titre « Vision 2020 » va être irrésistible pour toutes les perspectives de l’année à venir, quelle que soit la publication ou l’industrie dans laquelle vous travaillez. C’est pourquoi je l’ai déposé il y a plusieurs mois et prévois maintenant de prendre ma retraite grâce aux recettes tirées de toutes les violations du droit d’…

Lire l'article

Gare à la faiseuse de veuves

Au cours de mes 25 ans d’expérience sur les marchés obligataires, il y a toujours eu une opération restée dans les annales comme « la faiseuse de veuves ». La sous-pondération des emprunts d’État britanniques à long terme en est une, à un moment où les nouvelles règles imposées aux caisses de retraite ont engendré une forte baisse des rendements obligataires. La vente à découvert des emprunts d…

Lire l'article

Et si la BCE recommençait à acheter des obligations d’entreprises ?

A l’occasion de son discours clairement accommodant d’il y a deux semaines à Sintra, Mario Draghi a laissé la porte grande ouverte à un nouvel assouplissement de la politique monétaire dans la zone euro. Aucune option ne semble écartée afin d’accélérer l’inflation européenne, y compris un nouveau cycle d’assouplissement quantitatif. La remarque de Mario Draghi concernant le programme d’achat d’…

Lire l'article

La démutualisation des Sparkassen allemandes (caisses d’épargne) permettra-t-elle de relancer la consommation et de donner un coup de pouce à la zone euro ?

Cette semaine, le rendement du bund allemand à 10 ans a atteint un nouveau point bas historique, à -0,33 %, dans le sillage de l’allocution de Mario Draghi à Sintra qui a fait écho à sa fameuse déclaration de 2012 du « quoiqu’il en coûte » (« whatever it takes »). Pourquoi une position aussi accommodante ? Les statistiques du secteur manufacturier de la zone euro sont toutes mal orientées ces d…

Lire l'article

Le caractère changeant de la liquidité du marché : comprendre le stock d’obligations d’entreprise des banques

Lorsque l’on s’intéresse à la prime de risque intégrée dans le surcroît de rendement perçu pour la détention d’une obligation d’entreprise à la place d’une obligation souveraine « sans risque », l’un des facteurs à prendre en compte est la moindre liquidité des obligations d’entreprise. Celle-ci augmente la prime de risque potentiel du point de vue des coûts de liquidité et de transaction. Depu…

Lire l'article

Eskom, Pemex : deux histoires différentes mais un même problème à la racine

Les émissions d’entreprises détenues entièrement par l’État (ou émetteurs « quasi souverains ») représentent l’un des segments les plus intéressants de la dette émergente en raison de la nature hybride de leur risque de crédit : risque de crédit d’entreprise d’un côté, et risque souverain de l’autre. PDVSA, la compagnie pétrolière nationale du Vénézuela, illustre le scénario où les choses se pa…

Lire l'article

Les indices obligataires se tournent de plus en plus vers la Chine – vous devriez faire de même

Beaucoup admettent que la Chine est globalement bien intégrée d’un point de vue commercial (elle représentait 13 % des exportations mondiales totales en 2017 selon l’OMC). Pourtant, en comparaison, ses marchés financiers demeurent relativement ignorés. En effet, bien que le pays abrite le deuxième marché actions et le troisième marché obligataire de la planète (soit près de 13 000 milliards de …

Lire l'article

Les destins divergents des anticipations d’inflation aux États-Unis et en Europe

Les anticipations d’inflation aux États-Unis et en Europe ont dernièrement divergé sans que cela ne constitue une véritable surprise. Après tout, la croissance annuelle du PIB américain a atteint un solide rythme de 2,6 % en termes réels au 4ème trimestre 2018. Le taux de chômage est retombé sous le seuil des 4 %, exerçant une pression à la hausse sur les salaires, tandis que les indicateurs du…

Lire l'article

Crédit européen : divergence entre les marchés physique et dérivé

Une idée généralement répandue sur les marchés veut que le cycle économique suive celui des États-Unis – et qu’il ne peut donc y avoir de récession dans un pays développé sans une récession outre-Atlantique au préalable. Oui, l’économie américaine est la plus importante de la planète et, compte tenu de l’impression actuelle de fin de cycle qui est généralement celle du marché, il est compréhens…

Lire l'article